matrice slide sud corner terres d'uzès

Samedi 13 septembre dernier, l'émission Les Carnets de Julie mettaient en avant le beau Pays d'#Uzège, dans lequel vous avez pu découvrir Catherine et Pascal de Terres d'Uzès.
Pour revoir cette excellente émission, c'est par là, et pour découvrir Catherine et Pascal, c'est par ici !

 Catherine et Pascal, je les ai découvert comme on rencontre des amis d'amis...par Kocolo et Zaza ! Il est vrai que Terres d'Uzès est situé également à Arpaillargues, ce qui forcément arrange les choses en terme de présentations. Et je dois dire, que je n'ai pas été déçue bien au contraire !

Notre rencontre s'est déroulée tranquillement, parlant produits de la terre, respect du savoir-faire et regard vers la modernité. Catherine et Pascal sont agriculteurs disent certains, paysans pour d'autres. Une chose est sûre, c'est que l'amour qu'ils portent à leurs terres transparaît dans leur yeux.

Sirop de fleurs de sureau Terres d'Uzès

Moi, un agriculteur qui ne compte pas ses heures, travaille 7/7, 24/24, rien qu'en y pensant, j'en ai la larme à l’œil.

Mais si en plus, je vous disais que c'est Catherine qui transforme toutes les récoltes en bons bocaux, et que ce sont les aquarelles de Pascal que vous retrouvez sur les étiquettes, et qu'ils font les marchés de l'Uzège à deux, la boucle est bouclée !

Catherine de Terres d'Uzès pour Sud Corner

Confiture de pèches aux épices douces Terres d'Uzès

J'ai pu goûter leurs apéro-tartines salés, leurs confitures démentes, et voici qu'arrivent quelques nouveautés #quedemandelepeuple !

Parmi ces nouveautés, les 3 pour lesquelles j'ai eu un vrai coup de cœur sont juste là, au-dessous. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est une tuerie !

Confit-de-pétales-de-roses-Terres-Uzès-rectofigues-entières-confites-Terres-Uzès-rectoConfit-de-fenouil-Terres-Uzès-recto

Tout d'abord, le Confit de Fenouil Sauvage, vous savez bien, cette petite plante du bord des chemins qui amassent les escargots "petits gris", à s'en faire plier la tige qui est du reste hyper rigide, Vous ne voyez toujours pas ? Mais si, vous aussi vous mangiez enfant cette plante au doux goût anisé (ah bon, il n'y a que moi...je ne peux pas le croire) ! Ce confit, donc, sera parfait pour habiller des poissons blancs en papillote (pour changer du saumon).

Ensuite, les figues confites entières, qui seront les grandes stars de vos plateaux de fromages cet hiver, sans parler des méga présentations de bon foie gras pour les fêtes de fin d'année (mais, on n'y est pas encore).

Enfin, la gelée de pétales de roses... Je dois dire que je suis un poil déçue... Naan !!!! En fait, je suis déçue car je n'ai pas pu venir voir Catherine et Pascal lors de leur récolte de pétales de rose ce printemps. Habituellement sur me mois de juin, le printemps ayant été précoce cette année, la récolte a eu lieu au mois de mai, juste au moment où l'on s'apprêtait à vous présenter notre bébé à nous (le site web, qu'il n'y ait pas de confusion, hein!)

Pascal Roger de Terres d'Uzès

Entre l'hiver passé, et l'automne qui s'annonce, Catherine et Pascal Roger ont obtenu leur certification pour notifier que leurs produits étaient issus de l'agriculture biologique. Une corde de plus à leur arc, puisque l'ensemble de la productions en bocaux et en frais de Terres d'Uzès reçoit les labels Militant du Goût, et Sud de France :-)

Catherine dans son petit atelier et ses deux fourneaux a sans cesse envie de tester, de créer... C'est synonyme de belles promesses dans nos assiettes pour bientôt !

PS: pour celles et ceux qui meurent d'envie d'obtenir la recette de Catherine et ses beignets à la fleur d'acacia...tadaam !!!

Beignets à la fleur d'acacia

Beignets de fleurs d’acacias de Catherine - Pour 4 à 6 personnes
100 g de fleurs d’acacias
1 œuf
125 g de farine
1 pincée de sel
1 pincée de levure chimique
1 CS de beurre
30 cl d’huile de tournesol
2 CS de sirop de fleurs d’acacia ou de sureau

Cueillez les grappes de fleurs à la floraison (avril-mai).
Faites chauffer l’huile dans un wok.
Préparez la pâte à beignets sans tarder: mélangez la farine, le sel, la levure, le jaune de l’œuf et 25 cl d’eau. Ajoutez le blanc d’œuf battu en neige et le sirop si vous l’utilisez. Caressez la pâte avec les fleurs en les tenants par la tige et plongez-les dans l’huile chaude mais pas bouillante. Laissez dorer de chaque côté et retirez à l’écumoire. Déposez sur une feuille de papier absorbant. Saupoudrez légèrement de sucre. Mangez-les bien chauds !

Il paraît que s'il en reste, on peut les conserver dans une boîte hermétique entre deux feuilles de papier absorbant...Sérieux, où on a vu qu'on pouvait laisser un beignet seul et sans famille ???  On mange TOUT jusqu'à s'en lécher les doigts !!!!

Toute notre sélection Terres d'Uzès sur le site Sud Corner

Crédit Photos: Terres d'Uzès, Les Carnets de Julie et Sud Corner

View comments about this article