sud corner adio pays basque

 

Comme certaines et certains d'entre vous suivent mes pérégrinations depuis quelques temps, cela ne vous aura pas échappé que Sud Corner est encore un tout jeune concept store, un "bébénou" qu'il faut surveiller de près, tenir la main... Donc qu'elle ne fût pas ma surprise lorsque je m'aperçus que je pouvais prendre quelques jours de vacances en #PaysBasque... Yes !!!

De la fausse bonne idée de partir en vadrouille pour le 15 août...

Oui, parce que je m'étais imaginée (vas-t-en savoir pourquoi ?) que ce serait super pratique et facile de pouvoir courir derrière les blondes d'Aquitaine, de surfer SEULE sur la vague entre Biarritz et Anglet, de flâner dans les rues tranquilles de Saint Jean de Luz, ou de taper la balle à Saint Palais. C'était sans compter TOUTES les festivités liées aux fêtes patronales, les animations du 15 août, la France entière prise d'amour pour le Pays Basque et qui déferle sur la côte et dans les terres !

IMG_2921

Oui mon paragraphe du dessus respire la mauvaise foi, et j'assume pleinement !

Le 15 août, je le sais, c'est partout pareil ! La bonne nouvelle c'est que cela démontre l'attrait de chacun d'entre nous, tour à tour autochtone et touriste, que chaque coin de notre pays, et du Sud (d'est en ouest) peut être source d'intérêt, d'interrogation, et de retour à la source tout court.

IMG_2770

Alors, après avoir essuyé par deux fois des halles vides (faute de marché reporté à la veille puisque férié, ndrl), on a décidé de vraiment prendre du bon temps, de flâner l'air atlantique de la côte. On s'est gavé de chipirons, on a tenté de surfer au milieu de la foule dans les rues et sur les vagues de Biarritz. On a découvert des gens plein de gentillesse, prêts à nous expliquer leur pays.

surf biarritz

On s'est enfilé de la sangria debout accoudés au comptoir, comme des vrais (ne mémorisez pas cette dernière phrase). On a soupesé du piment en guirlande encore tout frais piqué de la veille. On s'est remplit de muxus (Pariès ou Adam, fallait choisir...)

IMG_2803

On a vécu à la Basque: avec un pull & un parapluie (200 jours de pluie quand même)... Et on s'est régalé !!!

#ON, pour qu'il n'y ait pas d'impair, sur ce coup-ci c'était moi-même, Sabine, & l'Homme. L'Homme s'est littéralement fait péter le ventre, et en même temps, c'était son rôle : TOUT goûter. TOUT tester. De la tomme de brebis à la saucisse au piment d'Espelette. De la confiture de cerise noire au Patxaran, l'Homme a joué le jeu jusqu'au bout. Chapeau bas !

Mais alors, que ramène-t-on d'un break improvisé en Pays Basque, je vous le demande ?

 panier garni made in Pays Basque

  1. Evidemment, LA guirlande de piment frais AOC/AOP Espelette, à faire sécher dans sa cuisine. Petit conseil: en ramener 2 pour ne pas subir les affres d'une mère (tu ne penses JAMAIS à moi !)
  2. Pays Basque le guide idéal à l'usage des estivants et même des autochtones !, de Christophe Berliocchi aux éditions Atlantica. Un pur moment de plaisir, et de franche rigolade. Christophe, tu as enchanté mon weekend #mentionspéciale au passage "une journée dans la peau de Biarritz Hilton", j'ai la banane rien que d'y penser !!! UN BASIC.
  3. Des espadrilles Arsène, des espadrilles made in Pays Basque revisitées et ça fonctionne ! Rondade de joie lorsque je me fis arrêter dans les champs par une Basque vraie de vraie, hallucinée de savoir que les belles à mes pieds étaient fabriquées à Mauléon-Licharre :-)
  4. De l'Axoa de Veau, mais pas n'importe lequel, en label IDOKI, s'il vous plaît ! Celui-ci a été coupé au couteau artisanalement, un délice
  5. De la confiture de piment d'Espelette (ben oui, ça change du piment en bocal)
  6. Des Muxus de la Maison Paries, en assortiment nature, chocolat, noisette et pistache, une tuerie ! A remplacé les macarons dans mon cœur
  7. Des sardines du Port de Saint Jean de Luz, les marins se sont organisés en coopérative pour vendre les fruits de leur pêche. Les poissons ne sont plus transformés sur place, mais à Ciboure.
  8. De la confiture de cerises noires d'Itxassou, toujours le même réflexe le label IDOKI. D'anciennes variétés de cerisiers ont été replantées, on l'on compte près de 6000 arbres sur la commune. La récolte n'étant pas abondante, on vérifie bien la provenance ;-)
  9. Des miettes de thon au citron, parce que le thon c'est bon ! Et que la conserverie se trouve également sur Ciboure, et propose de beaux produits de la mer...
  10. Des pâtes au piment d'Espelette, qui sont fabriquées à Bédarrides dans le Vaucluse, sur la recette de Patrick, producteur de piment à Espelette, et avec son piment.

Alors, bien sûr, ce n'est juste que mes envies de mon weekend de 3 jours, que je vous expose ici. Si vous êtes du Pays Basque, ou si vous avez de bonnes adresse à partager, n'hésitez-pas à en faire en commentaire de l'article, car cela peut toujours servir (oui, oui, j'y retourne !).

Je m'en vais de ce pas offrir (la mort dans l'âme) des muxus à ma grand-mère parce qu'elle le vaut bien. D'ailleurs, elle m'a dit il n'y a pas si longtemps que du sang basque coule dans mes veines...Le mélange #Basque #Camarguais, d'après l'Homme, ça vaut le détour !

Allez Adio !

 

Quelques adresses en vrac :

Le Bar Jean, 5 rue des Halles, Biarritz http://www.restaurant-biarritz-barjean.fr/

Le Comptoir du Foie Gras, 1 rue du centre, Biarritz http://www.comptoir-foie-gras.com/

Le Corsaire, 11 allée Port des Pêcheurs, Biarritz

Jazz the Glass, 44 rue Gambetta, Biarritz

Art of Soule, http://www.artofsoule.com/

Arsène, http://www.arsene-shop.com/

La ferme Elizaldia, place Floquet, Saint Jean Pied de Port http://www.charcuterie-en-ligne.com/

Maison Pariès, Biarritz / St Jean de Luz / Bayonne http://www.paries.fr/

View comments about this article