[caption id="attachment_49" align="alignnone" width="640"]SudCorner_Blog_Image_Post_marcelise Marcelise, collection Üna[/caption]

 

Vous connaissez très certainement la marque déco du moment Marcelise ! J'avoue que cela fait un moment que je suis son évolution, les choix stylistiques de la marque, inscrits dans une certaine intemporalité (certainement dû au lin), avec tous les codes actuels (motifs géométriques, couleurs quasi fluo ou au contraire très sourdes).

[caption id="attachment_52" align="alignnone" width="640"]SudCorner_Blog_Image_Post marcelise 2 Marcelise, collection Mako[/caption]

 

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me suis aperçue que Chloé (fondatrice de Marcelise, ndrl) avait installé son atelier sur Uzès ! Elle nous explique tout ça en détails...

Car Marcelise, c’est Chloé Sanier. Une personnalité. Un univers, mais aussi des collections qui laissent de l’espace à notre imaginaire. Chloé Sanier a travaillé pas mal d'année dans l'univers de la mode et de la maison, avant de vouloir se tourner vers la création textile avec une volonté de mettre au cœur de ses préoccupations dans le process de fabrication ses valeurs profondes du respect de l’environnement, en garantissant des conditions de travail conformes aux normes européennes. Car  si la création, le prototypage sont développés à Uzès, la fabrication est en partie faite en France mais également dans les états Baltes, où la tradition et le savoir-faire apporte un vrai plus à la confection en lin.

[caption id="attachment_80" align="alignnone" width="640"]Marcelise, collection Mako Marcelise, collection Mako[/caption]

 

Alors, on est d'accord, TOUT n'est pas fait en France, mais TOUT est transparent. Vous allez voir que la marque Marcelise, créée en 2012 vaut le détour.

D'abord, une volonté pro-active de réduire au maximum l'impact sur l'environnement, en mettant en place le cahier des charges Oeko-Tex® standard 100. Ce label « confiance textile » garantit l’absence de substances nocives ou pouvant présenter un risque pour la santé. Les contrôles se font pour les substances nocives interdites ou réglementées et les produits présentant un danger pour la santé. Ils contiennent plus de 100 paramètres: colorants cancérigènes et allergènes, formaldéhyde, les métaux lourds, pesticides, PH doux pour la peau…

Ensuite, la volonté de créer une gamme de produit éthique. C'est à dire, s'assurer d’une fabrication faite par des salariés bénéficiant d’une couverture sociale, de congés payés et conditions de travail conformes aux normes européennes.  Certains des partenaires français sont des entreprises de travail adapté et prennent en compte des conditions particulières pour intégrer par le travail la personne handicapée.

[caption id="attachment_81" align="alignnone" width="640"]Marcelise, collection Link Marcelise, collection Link[/caption]

 

Enfin, travailler sur des matières organiques complètement biodégradables. Dans le lin, on utilise le fruit pour les graines et la tige pour tout le reste. C’est la plante zéro déchets par excellence. Le plus vieux textile du monde est à la fois anallergique, antibactérien, isolant et régulateur de la température du corps. Très résistant, il dure longtemps, sans se déformer, sans pelucher. Les lavages et le temps le rendent de plus en plus beau.

[caption id="attachment_82" align="alignnone" width="640"]Marcelise, collection Link Marcelise, collection Link[/caption]

 

Alors, c'est avec plaisir qu'on est fier à Sud Corner de travailler avec Marcelise, parce qu'il est aussi de notre ressort de présenter des objets magnifiés (même s'il s'agit d'un torchon, hein!), tout en ayant un acte d'achat consciencieux vis à vis de la planète et des gens qui y vivent.

Pour une plongée encore plus déco dans l'univers de Chloé Sanier, voici un très joli article posté par E-mag Deco

 

View comments about this article