Nous sommes assaillis de toute part par des logos, labels, et autre médailles parfois auto-attribuées, alors il était temps pour nous de se focaliser sur les véritables labels de qualité alimentaires que vous trouverez sur beaucoup de nos produits sélectionnés

Il faut dire que nous avons imaginé Sud Corner comme une véritable épicerie fine de terroir où les meilleurs produits du Sud se côtoient, afin de vous révéler les spécificités de ces territoires gorgés de soleil, balayés par les vents, et animés par des femmes et des hommes qui en font la richesse !

 Tout d’abord, qu’est-ce qu’un label, et même qu’est-ce qu’un label officiel ?

Un label est une marque collective qui se matérialise par des signes distinctifs (nom, logo,..) et qui peut être utilisée par les différentes marques se conformant au cahier des charges du label. Il vise à assurer et faciliter la reconnaissance de certaines caractéristiques du produit. Le label peut être "privé" et géré de manière autonome par des associations de producteurs ou dépendre d’un organisme public. Dans ce cas, le label est dit officiel et public.

Il faut tout de même avoir en tête que l’obtention d’un label public et reconnu par l’état est avant tout une démarche collective et volontaire émanant de producteurs ou d’un groupement de producteurs. Les conditions d’obtention via le contrôle de la chaîne de production sont strictes ET validées obligatoirement par l’Etat. Des contrôles réguliers sont  réalisés par des organismes indépendants agréés par l’État.

Faisons ensemble un petit tour d’horizon des labels présents sur la plupart des produits présents chez Sud Corner.

 

Datant de 1981, et initiés par les pouvoirs publics, le label AB certifie des produits issus de l'agriculture biologique française pour 95% des matières premières. Ce label garantit que le mode de production est respectueux de l’environnement et du bien-être animal. Les règles qui encadrent le mode de production biologique sont les mêmes dans toute l’Europe et les produits importés sont soumis aux mêmes exigences.

L’agriculture biologique se distingue par ce mode de production, fondé notamment sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèsela non-utilisation d’OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. L’élevage, de type extensif, fait appel aux médecines douces.

Depuis 2012, le logo européen Agriculture Biologique  est obligatoire et répond aux mêmes conditions d’utilisation que le logo français de départ.

En savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/lagriculture-biologique-ab

  

Les histoires de fraudes alimentaires ne datant pas d’hier, il faut remonter à 1905, puis 1935 pour voir apparaître un décret de protection des relatif a? la défense du marché? du vin a créé? l’Appellation d’Origine Contrôlée, applicable aux vins et aux eaux-de-vie. Il faudra attendre 1990, pour que cette pratique s’étende à l’ensemble des produits alimentaires.

Les produits reconnus "Appellation d'Origine Contrôlée" et/ou "Appellation d'Origine Protégée » permettent à travers leur label la reconnaissance, et par là, la préservation d'un patrimoine culturel et gastronomique. Car ici, ce que valorise le label AOP et/ou AOC, c’est avant tout la spécificité du terroir. C’est l’association de la zone géographique liée à un fort savoir-faire collectif de production qui va cristalliser l’interaction entre le milieu physique et le milieu biologique.

Depuis 1992, tous les produits classés AOC ont dû se faire valider sous le label européen AOP. Seuls les vins sont autorisés à conserver le label AOC. On recense près de 425 AOP sur l’ensemble du territoire français !

En savoir plus : http://www.inao.gouv.fr/Les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-l-origine-SIQO/Appellation-d-origine-protegee-Appellation-d-origine-controlee

 

Pour répondre à la protection de produits agricoles bruts et/ou transformés en 1992, suite à la mise en place au niveau européen de l’AOP, il a semblé évident, et important de concrétiser un fort savoir-faire. Pour prétendre a? l’obtention de ce signe officiel lie? a? la qualité et à l’origine (SIQO), une étape au moins parmi la production, la transformation ou l’élaboration de ce produit doit avoir lieu dans cette aire géographique délimitée. On compte 196 Indications Géographiques Protégées ou IGP en France produits agricoles et vins confondus.

En savoir plus : http://www.inao.gouv.fr/Les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-l-origine-SIQO/Indication-geographique-protegee

 

 

Il faut remonter aux années 60 pour trouver le premier label hautement qualitatif décerné aux poulets des Landes, suivi de près par l’ail de Lautrec !

Le Label Rouge est l’unique signe officiel qui garantit une qualité supérieure à celle des produits courants de même nature : « Le Label Rouge atteste que des denrées alimentaires ou des produits agricoles non alimentaires et non transformés possèdent des caractéristiques spécifiques établissant un niveau de qualité supérieure, résultant notamment de leurs conditions particulières de production ou de fabrication et conformes à un cahier des charges, qui les distinguent des denrées et produits similaires habituellement commercialisés » (art. L.641-1 du code rural).

La qualité supérieure des produits Label Rouge est garantie par les exigences définies dans les cahiers des charges, et est vérifiée régulièrement par des tests sensoriels réalisés auprès de panels de consommateurs et/ou de jurys d’experts.

Ce qu’il faut retenir du Label Rouge, c’est qu’il s’agit d’une véritable démarche collective axée vers la reconnaissance hautement gustative d’un produit ; un cahier des charges assez lourd, garant de la justification du label ; des contrôles réguliers à 3 niveaux (autocontrôles par les entreprises, contrôles internes par les instances, contrôles externes par des organismes certificateurs indépendants).

 En savoir plus : http://www.labelrouge.fr/index.php

 

Un label un peu moins connu mais tout aussi intéressant et important à connaître, le label de Spécialité Traditionnelle Garantie ou STG. Ce label européen ne fait pas référence à un territoire particulier, mais a pour objet de mettre en valeur une composition traditionnelle du produit ou un mode de production traditionnel. Une fois la STG enregistrée, tous les producteurs de l’Union européenne ou même d’un pays tiers, peuvent produire la STG et utiliser le nom de la STG dans la mesure où ils respectent le cahier des charges. Si ce label est peu connu en France, c'est parce qu'à aujourd'hui, seules les moules de bouchot en ont eu l'obtention. L'échalotte française devrait prochainement obtenir également le label de Spécialité Traditionnelle Garantie.

En savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/la-specialite-traditionnelle-garantie-stg

 

Des millions de personnes dans le monde sont touchées par l’intolérance au gluten (maladie coeliaque); il s’agit d’une maladie chronique de l’intestin, et les personnes atteintes doivent éviter les aliments tels que le pain, les céréales et les pâtes. Les symptômes de la maladie comptent des douleurs d’estomac et des vomissements.

Le projet européen GlutenFree a mené des tests en Allemagne (où 1 personne sur 250 souffre de la maladie coeliaque) afin de répondre à la demande en produits sans gluten, principalement fournis par des petites et moyennes entreprises (PME), laquelle a beaucoup augmenté ces dernières années. De nombreux consommateurs trouvent les pâtes et les produits de boulangerie sans gluten peu appétissants et à la texture désagréable. Ce point de vue se confirme dans les tests consommateurs menés auprès de personnes souffrant de la maladie coeliaque et auprès de volontaires en bonne santé.

Les aliments sans gluten sont spécifiquement élaborés pour diversifier l’alimentation des personnes atteintes de la maladie cœliaque. Ils sont fabriqués et distribués conformément au référentiel des assurances qualité HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), ou selon une norme stricte de certification (EN 29 0001 / EN 29002) afin d’assurer l’absence de gluten.

En savoir plus: http://www.afdiag.fr/


 

Nature et Progrès est un label de produits biologiques. Le label peut être trouvé sur les produits alimentaires, cosmétiques et les détergents. Il indique que la production se fait d'une manière respectueuse de l'environnement. Il est complété par des exigences supplémentaires sur la biodiversité, la saisonnalité. 

Le label est inscrit dans la législation européenne et est administré par Nature et Progrès. La vérification se fait en partie par des organismes de contrôle indépendants et en partie par Nature et Progrès. Nature et progrès est une fédération où les agriculteurs et les consommateurs travaillent ensemble à la promotion de l'agriculture biologique.

En savoir plus: http://www.natureetprogres.org/

 

L’Association Professionnelle de Cosmétique Ecologique et Biologique, a déposé deux logos Cosmebio auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). Ils correspondent à deux niveaux de certification contrôlés par l’organisme certificateur indépendant et agréé ECOCERT.

-        Logo « cosmétique bio charte cosmébio » : les produits comportent au minimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle ; 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique ; 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture biologique.

-        Logo « cosmétique eco charte cosmébio » : les produits comportent au minimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle, au minimum ; 50% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique ; 5% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

En savoir plus: http://www.cosmebio.org/


Dans la continuité du remarquable Inventaire du patrimoine culinaire de la France (1994-2012), la Fédération Nationale des Sites remarquables du goût et le Patrimoine culturel immatériel (FNSRG) témoigne du rôle joué par l’agriculture et ses métiers dans la naissance et l’enrichissement des traditions gastronomiques françaises.

Le réseau des Sites Remarquables du Goût présente des lieux différents selon deux catégories principales : Les produits de la mer et des étangs et les produits de la terre qui sont, eux, divisés en 2 sous-catégories : d’origine végétale (fruits, légumes, boissons) et d’origine animale (viande, fromages, miel). un Site Remarquable du Goût a pour vocation de mettre un coup de projecteur sur des lieux de production emblématique mais qui ont été oubliés ou n’ont pas bénéficié d’une aura suffisante. Pour un peu, ce patrimoine qui fait l’histoire de notre pays était voué à la disparition dans l’indifférence générale.

Plus d'infos: http://sitesremarquablesdugout.com/


 

 

 

Enregistrer

Enregistrer